Ostéochondrodysplasie du Scottish Fold / Highland Fold

Depuis quelques mois (voire quelques années), la race du Scottish Fold est décriée. De nombreuses personnes extrémistes qui se réclament de la protection animale en demande l'interdiction. Raison de ce vent de médisance : l'ostéochondrodysplasie du chat Scottish Fold. Retour sur cette maladie génétique et les faits connus à ce jour.

L'ostéochondrodysplasie chez le Fold, c'est quoi ?

En 1969, Patricia Turner une éleveuse de Scottish passionnée et deux généticiens anglais, P. Dyte et O. Jackson, mirent en évidence la mutation des oreilles pliées chez les Scottish. Ils l'appelèrent "Folded ear" (Fd) en référence au nom de la race "Scottish Fold" et en établirent les bases de transmission. 

En 1971, ils constatèrent des anomalies squelettiques sur les chats Fold issus de 2 parents Fold : malformations ou lésions osseuses, boîteries, queue raide et courte. Ces anomalies proviennent du gène Fold qui affecte le développement du cartilage.

On en conclut rapidement qu'il fallait éviter le mariage de 2 chats aux oreilles pliées. Le Fold devrait être systématiquement marié à un chat à oreilles droites (British, Scottish Straight, American Shorthair de nos jours). 

Aujourd'hui, en France et dans la plupart des fédérations, le mariage Fold x Fold est strictement interdit. 

Notes importantes :

  • Un éleveur compétent, soucieux du bien-être de ses chats, exclura systématiquement un chat présentant des signes cliniques de la maladie et ne mariera jamais 2 Fold ensemble.
  • Les Straight devront être systématiquement testés pour le gène Fold (pour éviter les faux Straight). En savoir +
  • Les radiographies de contrôle ne sont pour l'instant pas obligatoires, mais devraient le devenir à moyen terme.

Symptômes de l'ostéochondrodysplasie chez les Fold

Chez les chats Fold atteints à un stade important, généralement issus de mariages Fold x Fold OU de chats présentant des signes cliniques de la maladie, les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont : 

  • chat plus petit, ossature épaisse
  • queue courte, épaisse, inflexible
  • déformations des pieds, membres gonflés
  • griffes épaisses
  • boîteries, démarche anormale et raide
  • réticence à sauter même sur des petites hauteurs (chaise, canapé)

Généralement ces signes cliniques apparaissent rapidement. Par exemple, une queue courte et/ou raide est visible dès le plus jeune âge. 

 

Queue Fold anormale
Radiographie de la queue d'un chat Straight, sans anomalies

Le Fold atteint souffre-t'il ? Est-il handicapé ?

Johnny bébé
Johnny, à table !
Johnny, scottish fold en pleine forme !

Un Fold dont les lignées auront été sélectionnées avec sérieux et vigilance, ne présentant aucun signe clinique, n'est pas handicapé et ne souffre pas au quotidien

Un Fold présentant des signes cliniques, avec des lésions sévères, n'est pas forcément ni dans la souffrance ni handicapé !

Un Fold présentant des lésions radiographiques n'est pas systématiquement synonyme de souffrance ou de handicap. Passez tous les chats âgés de plus de 8 ans à la radio ... rares seront les chats sans aucune lésion osseuse. Une lésion osseuse peut être liée à d'autres choses et notamment : la vieillesse.

Donc : si vous faites un contrôle radiographique et que vous constatez une ou plusieurs lésions, n'allez pas euthanasier ou abandonner votre chat !!!!! Il y a de très grandes chances qu'il aille très bien et ne ressente aucune gêne !

Cas d'ostéochondrodysplasie : le cas de Johnny

Note importante : J'ai adopté Johnny AVANT d'avoir mon projet d'élevage, Johnny a été stérilisé à 5 mois et n'a jamais reproduit. J'étais mal informée et je suis tombée sur un élevage peu scrupuleux et sans éthique qui faisait reproduire des chats ayant des signes cliniques de la maladie. La maman de Johnny avait une queue courte et raide, elle était aussi très petite. 

Johnny est un Scottish Fold qui présente les signes cliniques suivants :

  • queue courte, raide, non flexible
  • membres courts, épais
  • pieds arrière déformés

Johnny souffre-t'il ? Est-il diminué dans ses capacités physiques ? 

La réponse est NON, il ne souffre pas, il n'est pas handicapé ! Malgré les signes visibles de la maladie, Johnny va bien. Il commence à prendre de l'âge et craque un peu au réveil, comme moi le matin 😹 . Mais il mène une vie normale. Sans souffrance, sans boîteries, sans tout ce qu'on dit sur les Fold ...

Il a une détente sèche de saut d'environ 1m qui lui permet de monter sur le bar de la salle à manger sans soucis 🙊 ! Il court, joue, grimpe dans l'arbre à chat et profite de la vie comme n'importe quel autre chat.

Les signes cliniques ont cessé d'évoluer depuis plusieurs années. Nous prévoyons une radio de contrôle pour ses 7 ans mais je pense qu'il est stabilisé et qu'il n'y aura pas de réels changements d'ici là. 

Traitements de l'ostéochondrodysplasie

L'ostéochondrodysplasie du Fold ne se soigne pas. Néanmoins, il y a des petites choses à savoir pouvant grandement améliorer et/ou prévenir la maladie. Si vous avez un Fold, qu'il ait ou non des signes cliniques, il faut :

  • fuir à tout prix l'obésité qui est mauvaise pour n'importe quel chat, mais encore plus mauvaise pour les articulations des Fold.
  • faire régulièrement des cures de Séraquin ou assimilés, en prévention ou en curatif. A base de glucosamine, chondroïtine et de curcuma, il permet de garder des articulations souples. 
  • maintenir votre Fold actif, ne jamais l'oublier et jouer avec lui tous les jours ! Le canapé c'est bien, mais pas toute la journée.

Il existe aussi des thérapies au laser pour les chats gravement atteints. Mais ne l'ayant jamais pratiqué, je n'ai aucun recul sur cette technique.