Une question revient souvent lorsque l'on me contacte pour adopter un British Shorthair : un British Shorthair en appartement, est-ce possible ? Ces questions sont généralement accompagnées des interrogations suivantes :

  • Laissez-vous sortir vos chats British et vos Scottish / Highland ?
  • Un chat British en appartement peut-il être heureux ?
  • Comment faire pour que mon British n'ait pas envie de sortir ?
  • ...

Dans cet article, nous allons donc faire le point sur toutes ces questions, et comme d'habitude, je vais essayer d'y répondre le plus complètement et le plus honnêtement possible. A noter, que les réponses données dans ce billet sont aussi valables pour le Scottish Straight et le Highland Straight que j'élève conjointement aux British Shorthair et British Longhair. 🙂 

Un chat British Shorthair en appartement, est-ce possible ?

La réponse est assez simple : c'est un grand OUI ! Le British Shorthair figure parmi les races de chat conseillées pour la vie en appartement. Il est même en général dans le TOP 5 des chats de race que l'on recommande pour une vie en appartement. Les raisons sont multiples :

  • le chat British Shorthair est un chat calme et posé, au caratère de nounours
  • les chats British sont très peu destructeurs. A titre d'exemple, chez moi un arbre à chat Natural Paradise (Zooplus) dure en moyenne 5 ans là où chez mon amie qui élève des Birman et des Maine Coon, un Natural Paradise est usé en quelques mois. 
  • le British Shorthair n'a pas des besoins de dépense énergétique folle contrairement à d'autres races. Je pense par exemple aux Bengal, pour ne citer qu'eux, qui vivent souvent mal le manque d'espace et pour lesquels l'école vétérinaire de Maisons Alfort rapporte un important nombre de consultations comportementales, en rapport avec cette vie confinée en appartement (information relatée par les vétérinaires formateurs lors de mon CCAD en 2016).
  • le chat British est mal armé pour l'extérieur et se met facilement en danger lorsqu'il sort de manière libre, c'est un chat un peu lent, naïf, gentil, qui fait confiance.
british shorthair black golden blotched tabby
Yuna british shorthair black silver shaded
scottish straight black golden blotched

Laissez-vous sortir vos chats British ?

Non. D'aucune manière. Nos chats British / Scottish / Highland ne mettent pas une patte dehors. Nous vivons à la campagne, mais en centre bourg. Il est donc tout à fait exclu pour nous de les laisser sortir, même en enclos car comme dans tous les petits villages de Dordogne, les chats errants sont nombreux et vagabondent. Qui dit chats errants, dit : virus, champignons, parasites etc. 

Par ailleurs, nous habitons au bord de la rivière, il n'est donc pas rare que passent par notre jardin : des renards, des ragondins, des blaireaux. Les blaireaux par exemple sont des animaux agressifs et dangereux qui ont la fâcheuse manie de venir tuer par décapitation poules et chats (True story : ma kiné a retrouvé une de ses petites chattes décapitée ...).

Ce serait différent si j'avais 10 hectares de terrain et 4 énormes chiens pour garder ma propriété ... mais dans les conditions actuelles, même dans un enclos, je serai dans l'angoisse perpétuelle si mes chats sortaient. 

Un chat British Shorthair en appartement peut-il être heureux ? 

Là encore, un grand OUI ! Un chaton British peut parfaitement être heureux en appartement ! Par contre, il y a deux conditions sine qua non à cela :

  • il est recommandé d'adopter votre chaton British dans un élevage où les chatons n'auront pas été habitués à vivre dehors que ce soit en enclos, ou plus librement. Si le chaton a été habitué dès son plus jeune âge à sortir à l'extérieur et que du jour au lendemain, il se retrouve privé de sorties, confiné entre 4 murs ... il y a fort à parier qu'il va ressentir une grande frustration !
  • il faut que votre chaton British ait tout ce qu'il faut à la maison pour s'occuper : de l'interaction avec sa famille, un environnement enrichi et stimulant. Je vous détaille cela dans le point suivant.

Comment faire pour que mon British n'ait pas envie de sortir ?

1) Interaction humaine / féline

La première chose à faire est d'avoir de l'interaction avec votre chat British. J'emploie sciemment l'expression CHAT British, et pas chaton, car on a vite fait d'oublier qu'un British va rester joueur toute sa vie. A 4 mois, à 2 ans, à 10 (...) votre compagnon de vie aura toujours besoin d'échanger avec vous. Un chat British, qui n'a pas une once de réaction lorsqu'on sort le plumeau du placard et qu'on l'agite sous son nez, est un chat pour lequel il faut s'inquiéter.

Nos races : British / Scottish / Highland sont des races calmes et posées, parfois même à la limite du stoicisme, mais ce sont aussi des chats qui ne rechignent jamais à jouer avec vous. Encore faut-il ne pas les oublier à mesure qu'ils vieillissent ...

2) Enrichissement de l'environnement de votre chat

L'arbre à chat

Je l'ai expliqué à de nombreuses reprises dans mes pages d'information et sur le blog donc pardonnez-moi si je suis redondante mais votre chat, qu'il soit British shorthair ou d'une toute autre race, a BESOIN d'un arbre à chat. C'est vraiment l'essentiel dans lequel il vous faut investir en tout premier lieu. Oubliez les arbres à chat de mauvaise qualité que vous devrez mettre à la poubelle d'une année sur l'autre et même se révéler dangeureux. Pour trouver un arbre à chat de qualité, vous pouvez lire mon article dédié aux arbres à chat .

Vous pouvez le choisir sur socle, ou encore mieux si vous avez la possibilité, créer un parcours mural dans lequel il pourra déambuler et s'amuser tel un petit singe. Attention dans ce cas à l'ergonomie : étudiez bien l'espace entre chaque plateforme afin que ce soit adapté à la taille de votre chat.

Les jouets

Votre British Golden (puisque c'est notre spécialité 😉) doit avoir à sa disposition des jouets : balles, peluches fourrées à la valériane, plumeaux ... Des petits basiques qui lui permettront de trottiner, simuler le combat ou la chasse. Vous pouvez monter d'un cran dans l'univers du jouet pour chat en vous intéressant aux jouets interactifs pour chat et voire même dans certains cas, des jouets connectés. 

Attention aux jouets qui comportent des plumes et des grelots ! Ces jouets sont à donner sous surveillance car les plumes sont bien vite avalées, pouvant troubler le transit de votre animal, voire même endommager sérieusement son tube digestif. Avec les grelots, il y a un risque d'étrangement s'ils sont avalés.

Les gamelles ludiques / distributeurs de croquettes

Si vous avez parfois des journées à rallonge, je ne peux que vous recommander d'investir dans, au choix :

  • un distributeur de croquettes connecté / programmable qui va répartir les apports sur toute la journée. Le bruit du distributeur qui s'active amuse généralement beaucoup les chats. Certains vous laissent même la possibilité d'enregistrer un petit message vocal lorsque les croquettes tombent dans le bol. Attention : le bol ne doit jamais être vide, faites votre programmation en conséquence.
  • une gamelle ludique : généralement elles se présentent sous forme de tour avec des trous. Le chat doit alors glisser la patte pour tirer à lui les croquettes. Cela les occupe et les amuse beaucoup. C'est aussi conseillé pour chats qui ont tendance à l'embonpoint (le British, même si sa nature est d'être rond, n'y échappe pas).

Une place de choix derrière la fenêtre

Si votre chat ne sort pas, ça n'empêche que la vie extérieure peut l'intéresser. Observer les oiseaux, les insectes, les humains qui s'activent ... c'est passionnant, c'est une sorte de petite télé personnelle. Pensez donc à lui aménager un petit coin rien qu'à lui derrière la fenêtre, vous le comblerez de bonheur ! 

Attention par contre : de manière plus rare, certains chats sont stressés par la vue sur la fenêtre, souvent lorsque la dite fenêtre propose d'autres chats en liberté qui viennent faire de la provoc en collant leurs moustaches juste derrière la vitre ... Dans ce cas, choisissez une autre fenêtre derrière laquelle personne ne viendra l'embêter / menacer ses ressources.

British longhair appartement fenetre
sieste sur rebord de fenetre british shorthair golden
zeniba sur son rebord de fenêtre

Voilà chers adoptants et chers visiteurs. J'espère vous avoir rassurés sur la compatibilité du chat British Shorthair et de la vie en appartement ! N'hésitez pas à me faire vos retours d'expérience en commentaires ou à me contacter si vous avez d'autres interrogations quant à votre projet d'adoption d'un chat British / Scottish / Highland.