Vous avez envie d'accueillir un deuxième chat à la maison? ou un troisième, ou un quatrième ... :P Pour que la cohabitation entre chats se passe au mieux, il existe des méthodes, des règles à respecter, des astuces à connaître. Je vous livre dans cet article le fruit de mes expériences, de mes lectures et de mes observations. johnny-jun-jeu

1. Comprendre votre chat

Ce que j'ai pu observer chez la plupart des propriétaires de chat, c'est qu'ils ne comprennent PAS ou MAL les comportements de leur félin. Interprétés de la mauvaise façon, avec anthropomorphisme, ces comportements nous effraient et par impatience, peur, panique (...) on fait parfois des erreurs!

Le chat, un animal territorial

Le chat est un animal territorial, il n'est pas un animal social (comme nos amis les chiens). Cela signifie qu'il ne ressent pas le besoin de vivre en communauté, il n'y a pas de notion de "meute" ni même de hiérarchie. Par contre, il y a des notions de chef, d'ancienneté, de relations sociales. Son territoire correspond à son espace de vie. Il se compose d'espaces (une chambre, la cuisine, les toilettes, le jardin ...), d'objets (le lit, le fauteuil, le tapis, l'arbre au fond du jardin, le banc sous le figuier ...) et éventuellement, d'êtres vivants (l'humain, le chien) :D . jun-john-carton

Le chat résident, le chef!

Chez le chat, celui qui a le plus d'ancienneté aura naturellement le statut de chef. C'est lui qui a marqué en premier l'espace de vie, les objets et les humains. C'est lui qui connaît le mieux le territoire, les habitudes, les rituels. C'est CHEZ LUI qu'on amène un petit nouveau. Ainsi, à la maison, on le voit clairement: Scarlett est le chef et sans la craindre, tous les chats la respectent, évitent de l'embêter, préfèrent #Mamanchat à #Papachat qui est clairement l'humain préféré de Scarlett. Lorsque vous ramenez un petit nouveau, vous ramenez en réalité une menace. Menace pour le territoire, menace pour les ressources (nourriture, câlins, jeux ...), menace pour son bien-être (et son bien-être, le chat, il y tient!). [caption id="attachment_16652" align="alignnone" width="640"]scarlett-boss Scarlett, le chat en chef. La "boss" comme on l'appelle souvent.[/caption]

2. Patience, dé-dramatisation, temps humain vs temps chat

Le premier conseil que je peux vous donner, c'est celui de vous abstenir de tout anthropomorphisme, n'interprétez pas avec vos valeurs d'humain! Il faudra vous armer de patience et surtout, éviter de dramatiser car vous ne ferez qu'ajouter une couche de stress à vos minouchons. La cohabitation, pour s'installer, pourra prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines. Dans nos sociétés où tout s'accélère, je vois souvent des personnes qui aimeraient qu'en 3 heures, leurs chats soient les meilleurs amis du monde ... Dans la grande majorité des cas, ça ne fonctionne PAS comme ça. Si les chiens et les humains sont capables de sympathiser en quelques minutes voire secondes, chez le chat, il faut du temps, beaucoup plus de temps. scarlett-john-1 scarlett-leche-johnny Je vois aussi des gens qui paniquent dès lors que leurs chats grondent, crachent ou filent un coup de patte. Ils interviennent alors, blâmant le chat résident et consolant le petit dernier. NON. Vous ne devez pas intervenir de cette façon. Ci-après, mes astuces pour que tout se passe bien entre vos chats, sur le long terme. Vous pouvez respecter à la lettre / dans l'ordre ma méthode ou bien, selon la personnalité de vos chats et selon ce que vous avez mis en place, ne tester que quelques exercices.

3. Isolez le nouveau chat

Note: l'isolement est particulièrement recommandé pour les chats d'un âge adulte, pour les chatons, l'acceptation se fait souvent un peu plus facilement et il est très possible qu'il ne soit pas nécessaire. Dans tous les cas, vous devez adapter mes astuces à votre situation et au caractère de vos chats. Si l'un de vos chats montre des signes de détresse face à l'isolement alors ne vous obstinez pas dans cette voie. Idéalement, il faut introduire le chat via un contact olfactif et non visuel. Le chat a un très bon odorat (aussi bon que le chien paraît-il) et les odeurs lui permettent d'identifier très facilement les autres animaux (marquages). Concrètement, cela signifie que vous devez isoler le nouvel arrivant dans une pièce à part, fermé par une porte, séparé des autres animaux de la maison. Il pourra ainsi explorer petit à petit, à son rythme, se familiariser à son environnement et aux odeurs des autres animaux. Vous verrez sans doute vos chats renifler vers la porte, éventuellement cracher et gronder lorsqu'un autre chat s'en approche (de l'autre côté de la porte). Ce n'est pas grave. Laissez-le faire. Important: n'oubliez pas de lui laisser nourriture, eau, litière et couchage à disposition.

Astuces

Vous pouvez familiariser votre chat à l'odeur de l'autre au delà de "à travers la porte", voici quelques techniques pour que l'échange d'odeurs soit maximal:
  • changer les emplacements d'isolement (passer le nouveau chat de la cuisine à la salle de bains, de la salle de bains au salon etc)
  • partager les objets (prendre un des jouets du chat résident et le donner au nouveau chat, et inversement)
  • caresser les chats à tour de rôle et les laisser vous sentir à tour de rôle
jun-regarde-scarlett

Quand mettre fin à l'isolement du chat?

Une fois que les grondements derrière la porte se sont apaisés, vous pouvez commencer à ouvrir la porte. Doucement. 1 minute, 5 minutes, puis un quart d'heure etc. Voyez comment ça réagit. N'ayez pas peur, votre chat résident ne va pas tuer le nouvel arrivant (que ce soit un chat adulte ou un chaton)! Je le précise car j'ai remarqué que c'était souvent une peur inavouée des parents de petits chatounets! Le chat n'est pas belliqueux dans l'âme, il préfèrera la fuite à la bagarre et il essaiera de se cacher pour éviter le conflit. L'idéal pour "relâcher" le nouveau chat est qu'on arrive à une certaine tolérance, un statu quo où l'on s'ignore ou, au moins, on ne s'attaque pas. Il est donc parfaitement acceptable qu'ils se crachent encore dessus et gardent leur distance de sécurité. scarlett-guette-johnny

4. Faites de l'association positive

L'association positive consiste à faire intégrer à vos chats que lorsqu'ils sont en présence l'un de l'autre alors de bonnes choses arrivent.

Partage des repas

La première association positive, c'est le partage de la nourriture. Donnez à manger à heure fixe ET en même temps à vos chats. Vous pouvez tenter de mettre la nourriture immédiatement dans la même gamelle. Si la cohabitation semble très compliquée, faites 2 gamelles et placez-les à une certaine distance l'une de l'autre. Au fil des jours, rapprochez les gamelles pour finir avec des gamelles nez à nez. Le chat va naturellement être sur ses gardes MAIS va naturellement intégrer que le repas, qui est une chose très bonne pour son bien-être, arrive en même temps que le rapprochement physique de l'autre chat. partage-repas

Le jeu

Le jeu est un élément essentiel au bien-être de votre chat, c'est aussi un très bon facteur de rapprochement entre vos minous. Lorsque le chat joue, il semble "tout oublier", les défenses tombent, la concentration est reportée sur le jouet. Le jouet idéal pour unir vos forces félines? La canne à pêche! Ou tout autre jouet pouvant faire des aller-retours entre les chatounets: un bout de ficelle, votre cuillère de cuisine en bois avec un manche assez long, un lacet, un laser pour chat ... Le but est de faire aller le jouet, d'un chat à l'autre. Ils vont finir par mettre de côté leur agressivité pour se consacrer au jeu. Au début, les défenses tomberont pendant 15 secondes puis hop, retour à la position défensive. Puis 30 secondes, puis ... De cette façon, vos chats associeront jeu = bien-être = nouvel arrivant! jun-joue

5. Erreurs à éviter et autres petites astuces

Voici quelques erreurs à éviter et bonnes pratiques à adopter:

Intervenir

Je sais combien il est difficile d'endurer les grondements, les feulements, les presque hurlements ... Cela nous stresse, nous fait mal au coeur, nous effraie. Néanmoins, sauf danger imminent, je recommande de NE PAS intervenir dans une dispute de chats. Si vous devez intervenir parce-que la situation semble dégénérer de manière dangereuse, n'entrez pas en contact direct. Utilisez le SON: claquez dans vos mains, criez de manière concise pour exprimer votre mécontentement, quelque chose comme "ça suffit!" en claquant dans vos mains est parfait. Si vraiment, ils s'écharpent plus que de raison et que l'intervention sonore n'y fait rien: prévoyez un petit spray rempli d'eau et aspergez-les! Cela devrait les séparer immédiatement! john-jun

Punir le chat résident

C'est une TRES mauvaise idée de punir son chat résident lorsque celui-ci montre des signes d'agressivité vis à vis du nouvel arrivant. Comme je vous l'ai expliqué en début d'article, celui qui est agressé dans l'histoire, c'est votre chat résident. On introduit une menace sur son territoire, du jour au lendemain, son univers est bouleversé. Les humains ont tendance à cajoler le "petit dernier". Chez les chats, le "petit dernier" est justement le dernier à favoriser ... Vous devez donc être juste et par justice, j'entends: s'en mêler le moins possible, NE PAS fâcher les chats pour un grondement, un coup de patte (...), ne surtout pas négliger le chat résident, au contraire, le réassurer: vous devez lui témoigner de l'attention, plus que jamais, vous devez le câliner, jouer avec lui et lui montrer que vous ne l'oubliez pas! chat-association-preferentielle

Négliger le "matos" de son matou

L'erreur "classique": négliger l'importance de la litière, de la gamelle, de l'arbre à chat ... Comme je vous l'ai expliqué plus haut, le chat inclut dans son territoire les espaces de vie mais aussi les objets. Ainsi, votre chat peut considérer que tel bac à litière lui appartient et que l'autre chat n'a pas à y poser une patte! Voici ce que je recommande:
  • Litière: comptez 1,5 litière par chat. Si vous avez 2 chats, il faudra donc avoir AU MINIMUM 3 litières. Si vous avez 4 chats, comptez 6 litières. Etc.
  • Ressources alimentaires: croquettes, eau ... Il est recommandé, surtout au début, que chacun aie sa gamelle. Néanmoins, certains chats sont parfaitement capables de manger dans la même gamelle. Chez nous, il y a 3 gamelles de croquettes + 1 gamelle pour la pâtée occasionnelle, tout le monde mange ensemble, sans aucun signe d'agressivité.
  • Arbre à chat: très important l'arbre à chat! Il permet à vos chats de se percher en hauteur, de pouvoir observer l'autre depuis un point secure. Si vous n'avez pas un gros budget, je vous invite à consulter mon billet sur l'arbre à chat IKEA.
famille-complete-arbre-a-chat

Conclusion

Adopter un nouveau chat n'est pas une mince affaire, il ne faut pas le prendre à la légère. Vous allez bouleverser 3 vies: celle de votre chat résident, celle du nouveau chat et la votre! Néanmoins, si vous avez bien réfléchi et que vous piochez dans mes quelques astuces, il n'y a pas de raison pour que cela se passe mal ... N'oubliez pas: cela peut prendre plusieurs longues semaines avant que la cohabitation entre chats se fasse. Il faut faire preuve de patience et de respect. Si vos matous ne s'entendent vraiment pas, avant d'envisager toute action regrettable, je vous recommande vivement de contacter un(e) comportementalisme félin qui évaluera votre situation et vous donnera des conseils vraiment sur-mesure. N'hésitez pas à laisser un petit commentaire pour nous dire ce que vous avez pensé de cet article, si cela vous a aidé ou si vous avez d'autres astuces! arbre-a-chat holly-junscarlett-johnny johnny-hollynette scarlett-jun johnny-jun