Vous avez envie d'accueillir un deuxième chat à la maison? Pour que la cohabitation entre chats se passe au mieux, voici notre guide pour l'accueil d'un nouveau chaton, avec des conseils et des astuces simples à mettre en place. Je vous livre dans cet article le fruit de mes expériences : les miennes mais aussi celles de mes adoptants qui m'ont fait des retours d'expérience. Beaucoup de pistes sont données dans cet article, si rien ne fonctionne : n'hésitez pas à contacter un comportementaliste professionnel qui appréciera la situation plus en profondeur. 

Comme tous les contenus de notre site web, cette page est protégée par les droits de la propriété intellectuelle. Chers amis éléveurs, merci de trouver le courage de parler de votre travail, avec vos propres mots. Toute recopie qu'elle soit partielle ou totale sera susceptible d'entraîner une action en justice (nous l'avons déjà fait). 

Penser chat, pour comprendre vos chats

La plupart des propriétaires de chats, et c'est bien normal, sont empreints d'émotions humaines, et donc ont des réactions humaines lorsqu'ils sont face aux situations conflictuelles de leurs chats. Il s'ensuit généralement une mauvaise interprétation des comportements des chats, puis une intervention car la situation est évaluée comme dangereuse ou anormale ... alors qu'en fait, elle est souvent totalement dans les clous. Et là : patatra ! On fait des erreurs, parfois des petites, parfois des grosses, qui envenimeront la situation entre les chats

⚠️ On respire un grand coup et on met la plupart de ses sentiments et de ses émotions humaines de côté. On stoppe immédiatement de faire de l'anthropomorphisme dans l'interprétation des comportements.

C'est bon ? Vous êtes toujours avec moi ? Alors on y va !

1- Le chat, un animal territorial

Le chat est un animal territorial, il n'est pas un animal social (comme notre ami le chien). Cela signifie qu'il ne ressent pas le besoin inné de vivre en communauté, il n'y a pas de notion de "meute" avec une place spécifique pour chacun. Par contre, il est clair qu'il y a des relations et interactions sociales entre chats, que l'ancienneté joue un rôle prépondérant dans la gestion des ressources et donc qu'il y a une simili hiérarchie (même si c'est très compliqué de parler de réelle hiérarchie chez le chat). 

Les ressources sont nombreuses et variées :

  • les espaces de jeu, de couchage, les aires de nourriture et d'évacuation (litières)
  • les objets : jouets, meubles, griffoirs ...
  • les êtres vivants : humains et autres animaux (comme le chien de la maison par exemple)

2- Le chat avec le plus d'ancienneté dans les lieux, c'est le chef

On ne parle pas ici du chat le plus âgé mais bien du chat ayant le plus d'ancienneté dans les lieux. Ainsi si vous avez un British shorthair de 3 ans et que vous adoptez un retraité d'élevage de 4 ans, le chef restera le plus ancien dans les lieux donc votre chat British de 3 ans, et pas le dernier arrivé, même s'il a un an de plus. 

Les derniers arrivés peuvent vouloir challenger le chat le plus ancien dans les lieux, celui que l'on appelle le "chat résident". C'est là qu'il est important même crucial de laisser le chat - chef expliquer sa loi, ses envies, ses règles de vie au dernier chat arrivé, en tout cas dans la mesure du possible.

3- Temps chat vs temps humain

Quand nous, humains, nous rencontrons quelqu'un, en quelques secondes, nous sommes capables d'évaluer l'autre. Les relations peuvent se nouer très très vite; l'expression coup de foudre en témoigne (que ce soit en amitié, en amour, dans le cadre des relations professionnelles etc). 

Chez le chat, hors période de rut où là chacun sait ce qu'il a à faire, le coup de foudre n'existe pas. Même si les amitiés se font, il faut à minima quelques jours à votre chat résident pour accepter le chaton / le nouveau chat. Parfois, pour certains chats résidents sensibles / soupe au lait, cela prendra plusieurs semaines, voir plusieurs mois, pour accepter un nouveau chat. Eh oui ! Le maître mot est donc : patience !

Bouleversement de la vie de votre chat résident

Il faut bien comprendre quelque chose : en ramenant un chaton ou un nouveau chat adulte à la maison, vous bouleversez littéralement la vie de votre chat résident.

Imaginez que demain votre conjoint revienne avec une tierce personne à la maison et qu'il vous annonce ceci "maintenant c'est comme ça, on va vivre en trouple". Bon. Même si la modernité fait que chez certains ça peut passer, il faut être intellectuellement honnête et avouer que dans la majorité des couples, cela va poser un sérieux problème ...

Même si l'analogie est un peu exagérée, cela vous permet de comprendre que l'arrivée du nouveau chat peut être considérée comme une réelle menace. Menace pour les ressources évoquées plus haut. Il va falloir partager et adapter sa petite vie bien réglée avec le nouveau chaton alors que le chat est bien connu pour être un animal routinier.

Bouleversement de la vie de votre chaton / nouveau chat

De même, on bouleverse la vie de votre nouveau chat ! S'il était chaton, on l'arrache à sa maman, possiblement sa fratrie, les autres chats adultes, sa figure de référence humaine (éleveur, soignant ...). On le change d'environnement, ce ne sont plus les mêmes odeurs, la même lumière, les mêmes sons, les mêmes meubles, la même litière etc. C'est quand même beaucoup d'émotions, et c'est dur, très dur ! En plus, il y a un chat plus âgé vers lequel on rêverait d'aller chercher du réconfort mais ce dernier est souvent au mieux indifférent, et habituellement plutôt sur la défensive.

Votre chaton va donc devoir :

  • s'attacher à de nouveaux humains,
  • faire le deuil de sa précédente famille de chats, 
  • oublier les anciens humains,
  • apprendre à se faire aux nouvelles odeurs, aux nouveaux meubles, aux nouveaux bruits (...) 
  • comprendre les codes du chat résident et lui montrer patte blanche sans pour autant se démonter, pcq quand on est un chat, et si on a été bien éduqué, on ne se démonte jamais totalement. 

Vous comprenez bien donc que, du côté de votre chat résident comme du côté de votre chaton, tout ceci ne peut pas se faire en 3 jours ... On ne peut pas espérer une entente parfaite et sans frictions si vite.

Donc : On fait preuve d'empathie et de patience vis à vis de ses chats.

4- Des comportements normaux

Lorsque deux chats sont introduits pour la première fois l'un à l'autre, les comportements normaux des deux chats sont les suivants :

  • gronder, feuler (ce qu'on appelle parfois cracher)
  • faire le gros dos et marcher en crabe
  • lever la patte et même essayer d'envoyer cette patte sur l'autre chat
  • mettre ses oreilles en arrière
  • mettre la queue entre les pattes
  • se crisper
  • se cacher ou s'isoler loin de l'autre chat
  • suivre à la trace l'autre chat
  • bouder / être distant avec les humains (votre chat peut mettre plusieurs semaines / mois à retrouver sa routine avec vous)
cohabitation 2 chats mâles British
cohabitation 2 chattes adultes

Les étapes clés de l'introduction du nouveau chat

Pour que votre chat accueille correctement le nouveau chat, pour que le nouveau chat s'intègre bien, il est important de respecter quelques règles et quelques étapes clés. En voici quelques unes.

1- Isolez le chat / chaton dans une partie de la maison

Note importante : l'isolement est particulièrement recommandé pour les chats d'un âge adulte, pour les chatons, l'acceptation se fait souvent un peu plus facilement et il est très possible qu'il ne soit pas nécessaire. Dans tous les cas, vous devez adapter mes astuces à votre situation et au caractère de vos chats. Si l'un de vos chats montre des signes de détresse face à l'isolement alors ne vous obstinez pas dans cette voie.

Idéalement, il faut introduire les chats via un contact olfactif et non visuel. Le chat a un très bon odorat (presqu'aussi bon que le chien) et les odeurs lui permettent d'identifier très facilement les autres animaux. Concrètement, cela signifie que vous devez isoler le nouvel arrivant dans une pièce à part, fermé epar une porte, séparée des autres animaux de la maison. Il pourra ainsi explorer petit à petit, à son rythme, se familiariser à son environnement et aux odeurs des autres animaux ainsi qu'aux vôtres. Vous verrez sans doute vos chats renifler vers la porte, éventuellement cracher et gronder lorsqu'un autre chat s'en approche (de l'autre côté de la porte). Ce n'est pas grave. Laissez-le faire. Important: n'oubliez pas de lui laisser nourriture, eau, litière et couchage à disposition.

Astuces

  • Dans quelle pièce isoler votre chaton ? Souvent je conseille la chambre pour que le chaton s'imprègne bien des odeurs de ses humains. Néanmoins, il faut éviter de l'installer dans la pièce préférée de votre chat résident (car ça peut frustrer énormément le chat résident de ne plus avoir accès à sa pièce de confort).
  • Echange d'objets entre chats : vous pouvez faire des échanges d'objet d'une zone à l'autre afin que chacun prenne connaissance des odeurs de l'autre.

Quand mettre fin à l'isolement ?

Une fois que les grondements derrière la porte se sont apaisés, vous pouvez commencer à ouvrir la porte, petit à petit. Voyez comment ça réagit. N'ayez pas peur, votre chat résident ne va pas tuer le nouvel arrivant (que ce soit un chat adulte ou un chaton)! Je le précise car j'ai remarqué que c'était souvent une peur de mes adoptants. Le chat n'est pas belliqueux dans l'âme, il préfèrera la fuite à la bagarre et il essaiera souvent de se cacher s'il y a menace de gros conflit. L'idéal pour relâcher le nouveau chat est qu'on arrive à une certaine tolérance, un statu quo où l'on s'ignore ou, au moins, on ne s'attaque pas. Il est donc parfaitement acceptable qu'ils se feulent / crachent / grondent dessus et gardent leur distance de sécurité.

2- L'association positive, la clé de la réussite

L'association positive consiste à faire intégrer à vos chats que lorsqu'ils sont en présence l'un de l'autre alors de bonnes choses arrivent.

Association positive suprême : la nourriture !

La première association positive, c'est le partage de la nourriture. Donnez à manger à heure fixe ET en même temps à vos chats. Faites 2 gamelles et placez-les à une certaine distance l'une de l'autre. Au fil des jours, rapprochez les gamelles pour finir avec des gamelles nez à nez. Le chat va naturellement être sur ses gardes MAIS va naturellement intégrer que le repas, qui est une chose très bonne pour son bien-être et ses papilles, arrive en même temps que le rapprochement physique de l'autre chat.

Association positive numéro 2 : le jeu

Le jeu est un élément essentiel au bien-être de votre chat, c'est aussi un très bon facteur de rapprochement entre vos félins. Lorsque le chat joue, il semble "tout oublier", les défenses tombent, la concentration est reportée sur le jouet. Le jouet idéal pour unir vos forces félines? La canne à pêche / le plumeau ! Ou tout autre jouet pouvant faire des aller-retours entre les chats: un bout de ficelle, votre cuillère de cuisine en bois avec un manche assez long, un lacet, un laser pour chat ... Le but est de faire aller le jouet d'un chat à l'autre. Ils vont finir par mettre de côté leur attitude défensive pour se consacrer au jeu. Au début, les défenses tomberont pendant 15 secondes puis 30, puis 5 minutes .... De cette façon, vos chats associeront jeu = bien-être = l'autre chat.

Association positive numéro 3 : les câlins

Une fois qu'on se tolère bien pour manger et jouer, vient le partage des caresses, des mains et du bien-être qu'on ressent pendant les câlins. N'hésitez pas à faire aller vos mains d'un chat à l'autre. Passez vos mains particulièrement sur les flancs et les joues pour récolter des phéromones de bien-être et en faire l'échange entre vos chats.

Erreurs à éviter

Depuis que j'élève, j'ai remarqué que certaines erreurs reviennent constamment dans le processus d'introduction d'un nouveau chat à la maison. Voici ce que vous ne devez pas faire :

1- Intervenir

Je sais combien il est difficile d'endurer les grondements, les feulements, parfois même les hurlements ... Cela nous stresse, nous fait mal au coeur, nous effraie. Néanmoins, sauf danger imminent, je recommande de NE PAS intervenir dans une dispute de chats.

Si vous devez intervenir parce-que la situation semble dégénérer (grosse bagarre), n'entrez pas en contact direct. Utilisez le SON: claquez dans vos mains, criez de manière concise pour exprimer votre mécontentement, quelque chose comme "ça suffit!" en claquant dans vos mains est parfait. Vous pouvez aussi gronder ou grogner, les chats comprennent très très bien le message.

Si vraiment, ils s'écharpent plus que de raison et que l'intervention sonore n'y fait rien: prévoyez un petit spray rempli d'eau et aspergez-les! Cela devrait les séparer immédiatement!

2- Punir ou fâcher le chat résident

C'est une TRES mauvaise idée de punir son chat résident lorsque celui-ci montre des signes d'agressivité vis à vis du nouveau chat. Comme je vous l'ai expliqué plus haut, celui qui est agressé dans l'histoire, c'est surtout votre chat résident. On introduit une menace sur son territoire, du jour au lendemain, son univers est bouleversé. Les humains ont tendance à cajoler le chaton ou dernier arrivé. Malheureusement chez les chats, le petit dernier est justement le dernier à favoriser ... Vous devez donc être juste et par justice, j'entends: s'en mêler le moins possible, NE PAS fâcher les chats pour un grondement, un coup de patte (...), ne surtout pas négliger le chat résident, au contraire, vous devez le rassurer le plus possible : vous devez lui témoigner de l'attention, plus que jamais, vous devez le câliner, jouer avec lui et lui montrer que vous ne l'oubliez pas.

3- Négliger le matériel de vos chats

L'erreur classique: négliger le matériel de vos chats. Comme je vous l'ai expliqué plus haut, le chat inclut dans son territoire les espaces de vie mais aussi les objets. Ainsi, votre chat peut considérer que tel bac à litière lui appartient et que l'autre chat n'a pas à y poser une patte.

Voici ce que je recommande:

  • Litière : comptez 1,5 bacs à litière par chat. Si vous avez 2 chats, il faudra donc avoir AU MINIMUM 3 litières. Si vous avez 4 chats, comptez 6 litières. Etc.
  • Nourriture : il est recommandé, surtout au début, que chacun aie sa gamelle d'eau et de croquettes, pour la pâtée : pareil.
  • Arbre à chat: très important l'arbre à chat ! Il permet à vos chats de se percher en hauteur, de pouvoir observer l'autre depuis un point secure. 
  • Dodos / espaces de repos : prévoyez des espaces de repos différents pour chaque chat. Un dodo fermé / niche où l'on peut se sentir en sécurité est une bonne idée pour le nouvel arrivant.

Conclusion

Adopter un nouveau chat n'est pas une mince affaire, il ne faut pas le prendre à la légère. Vous allez bouleverser 3 vies: celle de votre chat résident, celle du nouveau chat et la vôtre !

Néanmoins, si vous avez bien réfléchi et que vous utilisez cet article comme feuille de route, vous aurez plus de chances que cela se passe sans heurts ...

N'oubliez pas: cela peut prendre plusieurs longues semaines avant que la cohabitation entre chats se fasse. Il faut faire preuve de patience et de respect.

Si vos chats ne s'entendent vraiment pas, avant d'envisager toute action regrettable, je vous recommande vivement de contacter un(e) comportementalisme félin qui évaluera votre situation avec précision et vous donnera des conseils vraiment sur-mesure. 

Comme tous les contenus de notre site web, cette page est protégée par les droits de la propriété intellectuelle. Chers amis éléveurs, merci de trouver le courage de parler de votre travail, avec vos propres mots. Toute recopie qu'elle soit partielle ou totale sera susceptible d'entraîner une action en justice (nous l'avons déjà fait). 

EDIT 2022 : Nous avons décidé de fermer les commentaires sur cet article car beaucoup de personnes viennent commenter pour avoir de l'aide mais semblent NE PAS AVOIR LU L'ARTICLE ! Ou alors m'écrivent pour me dire que cela fait 3 jours que les chats sont en contact et que c'est intenable .... là encore, ces personnes semblent ne pas avoir lu mon article.

J'étais donc fatiguée de répéter en réponse : lisez l'article. Si cela ne suffit pas et dure quelques semaines sans résultats (on ne peut pas dire au bout de 3 jours que rien ne marche ....) faites vous accompagner par un comportementaliste ! 

Adopter un autre chat doit être une action réfléchie et vous devez être prêt.e mentalement à faire preuve de patience, ET utiliser tous les moyens à votre disposition pour que cela se passe bien.

Bien à vous.
Julie